Contactez-nous pour tous renseignements : +352 621 59 39 47

Sound Ecology répond à vos besoins en terme de biodiversité :
SOUND ECOLOGY

Réalisations

Notre équipe s’ élargit pour les projets de végétalisation. L’interface entre bâtiments et végétaux nécessite une approche pluridisciplinaire. Avec nos collaborateurs architectes et architectes paysagers, nous avons acquis une expérience solide en design et mise en œuvre de ces ouvrages particuliers. Nous mettons nos compétences à votre service pour végétaliser durablement vos toits et murs.

Sound Ecology : une approche scientifique dans la végétalisation des bâtiments aussi !

Toitures vertes

Des toitures vertes aménagées pour fournir un refuge à des plantes et animaux, c’est notre spécialité! Nous utilisons des mélanges de semences soigneusement sélectionnés pour recréer des prairies fleuries en toiture. Pollinisateurs, oiseaux, plantes y trouvent un nouvel habitat. Certains s’y installent, les autres les utilisent comme refuges lors de leurs voyages entre deux espaces verts.

 

Murs végétaux respectueux de l’environnement

Les murs végétaux contribuent à un air plus sain, ils sont un plaisir pour les yeux, et en extérieur, ils peuvent aussi fournir à manger à des pollinisateurs grâce à un choix de plantes judicieux.

De la conception à l’entretien

Notre équipe sera ravie de réaliser l’entretien de vos toitures vertes et murs végétaux. 

 

 Formations 

L’enseignement est clé pour promouvoir les toitures vertes et murs végétaux, et mieux faire connaître les possibilités pour rendre ces ouvrages aussi écologiques que possible.

Nos formations s’adressent à tout public : maçons, architectes…

Ecrivez-nous pour recevoir les dates de formations

 

Nous testons actuellement nos produits, tant sur leur impact sur les pollinisateurs que sur la qualité de l’air par exemple. Les résultats seront postés à la fin des études.

Avec un design et un entretien adéquats, les toitures vertes et les murs végétaux peuvent devenir de vrais refuges pour une multitude de plantes et d’animaux (insectes, oiseaux) dont les habitats naturels régressent à cause de l’urbanisation et de l’agriculture intensive. Ils permettent de relier entre eux des espaces verts plus conséquents (parcs, prairies, réserves naturelles,  forêts par exemple). 

Nous favorisons donc, entre autres :
– un design n’impliquant pas de trop nombreux matériaux (approche low-tech limitant l’empreinte carbone)
– une consommation en eau limitée au nécessaire
– des engrais bio
– des plantes indigènes, et des plantes favorisant les pollinisateurs

Nos publications :